Installation hifi

Ampli intégré SPEC RSA M99 - enceintes EGGLESTONWORKS OSO

installation hifi

J’ai eu la chance de croiser la route d’Olivier Bodin en 2021 à l’occasion de ma recherche d’un amplificateur destiné à remplacer mon appareil vieillissant.

Non seulement il m’a permis de trouver ce que je cherchais, mais surtout, contrairement à ce que je croyais fermement, mon installation a pu, grâce à lui, faire un énorme bond en qualité et en plaisir d’écoute.

Mais pour convaincre un vieux briscard comme moi (j’écoute des appareils hifis depuis les années 70 !), aux discours plus ou moins enjôleurs et dithyrambiques, Olivier Bodin préfère la « preuve par l’oreille » c’est-à-dire de longues séances d’écoute au domicile de ses clients, meilleur moyen pour eux de juger de la qualité des appareils et de leur adaptation à leur environnement acoustique.

Première étape, donc : le voilà qui arrive avec un ampli intégré SPEC RSA M99

A peine installé et allumé, quel choc dès les premières secondes ! cet appareil écrasait ce que j’avais pu entendre chez moi depuis fort longtemps !

Et aujourd'hui, alors que je l'utilise depuis 10 mois, mon étonnement n'a pas diminué. Je vois ce SPEC comme une sorte d'aboutissement désiré par tout audiophile : discret et sans complication aucune, il répond toujours et immédiatement à toute sollicitation, que ce soit dans la douceur et la subtilité ou dans le déchaînement de quelque compositeur « fou », l'intimité d'un luth baroque ou le rock le plus endiablé, la vérité et la variété délicieuse des timbres instrumentaux ou vocaux, la précision, l'image, l'émotion. En bref, peut être le mot « transparence » convient pour résumer mon sentiment. En tous cas, il dit toujours la vérité et, en cela, il est un vrai distillateur de plaisir musical. Je ne crois pas avoir envie de le changer jamais (et pourtant, j'en ai vu passer, des amplis : Jadis, Levinson, Goldmund, Etalon, etc.…)

Donc, il ne m'a pas fallu de longues réflexions pour décider d'acheter cet amplificateur SPEC.

Deuxième étape : les enceintes Egglestonworks

Mais alors que je pensais avoir atteint le Nirvana, lors d'une de ses visites, je voyais Mr Bodin silencieux, et, semble-t-il, plutôt sceptique...Questionné, il me dit qu'il lui semble que mon installation possède encore quelques défauts. Pour en avoir le cœur net, il me propose d’essayer une paire de Egglestonworks en remplacement de mes « Grand Cru ».

Intrigué, j'accepte, bien sûr ! (La fièvre de la hifi me reprendrait-elle?)

Le voici donc qui arrive chez moi un jour avec ces belles enceintes (Emma et Oso)

Une fois branchées, je ressens un nouveau choc (ça fera le deuxième !!!)

Il est difficile de décrire ces impressions sans tomber dans les clichés maintes fois répétés, mais j’affirme que c’est vrai : avec ces enceintes, je ne reconnais plus ma chaîne ni mes disques : les instrumentistes sont plus nombreux ! La précision est étonnante, on entend tout, même les sons les plus faibles qui ne sont plus couverts par les plus forts, tous les musiciens sont là, devant moi, même les contrebasses, les violoncelles et les altos, mais aussi la flûte, le hautbois et la clarinette, les cors et les trombones, tous parfaitement placé comme au concert. Puis le piano se lance, et c'est un vrai piano, avec son coffre et sa puissance, sa table d'harmonie qui vibre. Et j'entends non seulement les musiciens, mais aussi la réverbération de la salle d'enregistrement (sur certains disques).

Je comprends alors que mes anciennes enceintes, quoique agréables toujours, avaient une tendance à adoucir et à très légèrement simplifier le message sonore.

Me voici donc avec une paire d'enceintes Egglestonworks OSO, que j'ai préférées aux Emma, car allant encore plus loin (et aussi parce que j’ai toujours rêvé de posséder des HP de grave de 25 cm !!!: c’est le pied !!!)

En bref, je suis comblé, et je ne souhaite plus rien en changer avant longtemps.

Pour faire bonne mesure, j’ai aussi suivi les conseils d’Olivier Bodin concernant le pré-ampli phono Aurora Vida et aussi quelques très bons câbles de liaison.

Alors, chaîne idéale ?

Je ne suis pas loin de le penser, mais allez savoir si Olivier Bodin n'a pas un nouveau tour dans son sac ? ;-)

Monsieur Jean-Yves G. (à proximité de la Baule)

installation hifi
Haut de page